Time Dominator 1st – Sega Megadrive

cover-jap1 cover-us1

Nom: Time Dominator 1st / Socket
Genre : Platformer
Plateforme: Megadrive
Développeur: Vic Tokai

1 Time Dominator Time Dominator Time Dominator

Date de sortie originelle: 17/08/1993
Éditeur (Région): Vic Tokai (Japon/USA)
Autres plateformes : Aucune

 
———————————-

 
Time Dominator 1st / Socket a été développé par Vic Tokai, responsable entre autres de Psycho Fox, Decap Attack, et de la série des Battle Mania.

Vous incarnez un Canard électrique de la patrouille de contrôle dimensionnel, Socket (Minute dans la version japonaise), à la poursuite du seigneur noir, le Time Dominator, au cours des 7 stages du jeu. Ces stages se révèleront variés et vous mèneront d’une forêt d’émeraude à un château aux trésors, en passant par les mines d’oléines, pour finir dans des périodes temporelles comme l’age de pierre, l’antiquité, et le futur. Le Time Dominator sanctionnera chaque fin de stage de sa présence.

Première particularité du jeu, ces stages sont subdivisés en 3 types de zones de rythmes distincts: High Speed Area, Athletic Area, et Labyrinth Area. Les High Speed Area vous conduiront à tombeaux ouverts au cours de niveaux axés sur la vitesse. Ces zones ont également la particularité d’avoir leur propre set graphique, leur donnant un aspect indépendant du stage que vous traversez; on peut d’ailleurs présumer d’un point de vue scénaristique que ces zones sont le point d’accès de chaque stage du jeu. Les Athletic Area représentent les niveaux classiques de jeu, étant un juste milieu entre les zones rapides précédentes et les zones exploratoires suivantes. Les Labyrinth Area, quant à elles, mettent le focus sur l’exploration, avec la nécessité de trouver une porte pour terminer la zone. Derrière cette porte se trouvera invariablement le Boss du niveau.

Seconde particularité du jeu, la vie de Socket descend graduellement. Vous récoltez de l’énergie en ramassant les nombreux éclairs disséminés dans le jeu. Si vous n’avez plus d’énergie, c’est la mort immédiate.

Enfin, si vous vous sentez de taille une fois le jeu terminé, vous remarquerez que Time Dominator 1st / Socket dispose également d’un Time Trial Mode, procurant ainsi une énorme rejouabilité au jeu: un bonus bien appréciable.

Comme vous l’aurez ainsi sûrement remarqué, Time Dominator 1st / Socket emprunte de nombreux éléments à Sonic, lui valant le sobriquet peu flatteur de clone. Mais ça serait bien mal connaitre, et passés les premiers niveaux, cette impression s’envolera très vite.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s