Final Lap 2000 – Bandai WonderSwan

cov

Nom: Final Lap 2000
Genre : Course
Plateforme: WonderSwan
Développeur: Soft Machine

1 2

3 4

Date de sortie originelle: 23 mars 2000
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Aucune

 
———————————-

 
Final Lap 2000 a été développé par Soft Machine pour le compte de Namco, responsable entre autres des adaptations de Pocket Fighter WonderSwan, Grand Master Famicom et Boogie Woogie Megadrive. C’est l’une des 2 seules déclinaison du hit de Namco sur console portable, aux côtés de Final Lap Spécial… également sur WonderSwan !

Le jeu se découpe en 3 modes : Arcade, World Tour et Time Trial. en Arcade, vous affronterez simplement 1 seul concurrent sur la piste de votre choix. En World Tour, vous affrontez 5 concurrents dans un championnat complet. En Time Trial, il n’y aura que vous et le chronomètre, sur la piste de votre choix comme en Arcade.

Final Lap 2000 vous donne accès à 15 pistes de Formule 1 d’époque (je vous rappelle que le jeu date de début 2000), telles que Imola pour l’Italie, A1-Ring pour l’Autriche, ou bien Magny-Cours pour la France. De plus, vous avez la possibilité de créer vous-même 4 pistes au tracé de votre choix. Les options seront toutefois limitées au début, débloquer tous les types de tracé vous demandant de briller d’abord dans le mode World Tour.

A noter quelques petites particularités : Vous n’avez accès qu’à une seule voiture dans tout le jeu, vous devrez obligatoirement faire 4 tours quelle que soit la piste ou le mode de jeu, et, petit vice, il vous sera impossible de faire pause quand vous êtes en pleine course !

Enfin, le jeu dispose d’un mode 2 joueurs par cable link vous permettant d’affronter un ami. Vous pourrez même partager les pistes créées !

Avis du déchu : Techniquement et visuellement irréprochable, et doté d’une maniabilité super précise. Dommage qu’il y ait un tel gouffre de difficulté entre le mode Arcade (tranquille) et le mode World Tour (super dur), il faut suer sang et eau pour débloquer les types de tracés du mode créatif…

Comparaison Final Lap 2000 et Special : Aucun des 2 n’est réellement meilleur que l’autre, cela dépendra surtout de vos habitudes de conduite ainsi que de la difficulté souhaitée.

Final Lap 2000 permet de créer ses propres pistes, possède un championnat à la difficulté assez féroce dès la première course, et dispose d’une maniabilité ultra précise. Tellement précise que vous pourrez acquérir un timing du genre « je vais lâcher la direction à ce moment précis du virage et ma voiture filera droit dès l’entame de la ligne droite et du côté de la piste que je voulais ». C’est très impressionnant une fois le pli pris, parfait pour les techniciens du pad.

Final Lap Special est en couleur, super varié, d’une difficulté plus abordable (mais pas pour autant permissive) dès les premiers tours de roue, et dispose d’une maniabilité plutôt réaliste. Réaliste dans le sens où vous corrigerez régulièrement vos trajectoires, y compris en ligne droite, la voiture ne se contentant pas d’aller tout droit au pixel près sur 500 mètres de distance. Parfait pour une conduite plus instinctive.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s