Lode Runner – Bandai WonderSwan

Cover

Nom: Lode Runner
Genre : Arcade
Plateforme: WonderSwan
Développeur: Aisystem Tokyo

1 2

4 3

Date de sortie originelle: 20 avril 2000
Éditeur (Région): Banpresto (JP)
Autres plateformes : Aucune

 
———————————-

 
Lode Runner a été développé par Aisystem Tokyo, responsable de nombreuses conversions arcade sur consoles telles que Thunder Fox et Bio-Ship Paladin sur Megadrive, ainsi que Darius Gaiden sur Saturn.

L’empire Bungeling a volé une énorme réserve d’or à ses propriétaires légitimes, et votre mission est d’infiltrer la trésorerie Bungeling, en progressant à travers 125 niveaux de plates-formes, échelles et cordes infestés de gardes robotiques.

Le Gameplay se révèlera plutôt simple : vous pouvez vous déplacer, utiliser les échelles (vertical) et les cordes (horizontal), creuser, mais pas sauter (c’est la particularité de la licence). De plus, vous êtes invincible aux chutes, mais pas aux gardes : touchez-en un, et vous mourrez. Pour vous débarrasser de ceux-ci, il vous suffira de creuser un trou et il tomberont dedans, les arrêtant pendant de longues et salvatrices secondes. Enfin, toutes les plateformes ne se contenteront pas d’avoir un comportement identique sous vos pieds, certaines verront votre personnage passer tout simplement au travers, faites attention !

Le but du jeu est également très simple : récolter l’or. Une fois tout l’or d’un niveau récupéré, un échelle apparaitra pour vous mener au prochain niveau, et ainsi de suite. Bien évidemment, cette apparente simplicité cache un Level Design extrêmement tortueux vous demandant au préalable réflexion et planification, ainsi que de l’expérimentation. Si vous planifiez mal vos déplacements, vous pourrez très bien être bloqué dans le niveau, vous demandant alors de relancer celui-ci.

Par rapport à l’ensemble des titres de la licence Lode Runner, la version WonderSwan possède plusieurs particularités : De nouveaux niveaux font leur apparition (tout en conservant les tableaux classiques du jeu), tout comme de nouvelles fonctionnalités (avec des blocs qui s’écrouleront, et même l’apparition de l’eau pour la première fois dans la licence), tenues (comme le tuba qui vous permettra de vous déplacer rapidement dans l’eau) et ennemis (gare aux homards !), ainsi qu’un éditeur de niveau (permettant de réaliser de nombreux niveaux sans aucune connaissance en programmation).

Avis du déchu : Lode Runner fait partie des quelques « vieux jeux » de la plateforme, aux côtés de Ganso Jajamaru Kun, Rainbow Islands et bien d’autres. Ce qui inclut un jeu aux graphismes datés mais doté d’un gameplay ultra rodé et précis, ainsi qu’énormément de challenge, le jeu étant loin d’être facile : Vous voilà prévenus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s