Raku Jongg – Bandai WonderSwan

Cover

Nom: Raku Jongg
Genre : Puzzle
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: Enterbrain

1 2

3 4

Date de sortie originelle: 31 mai 2001
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Aucune


———————————-

Raku Jongg a été développé par Enterbrain, responsable entre autres de nombreuses éditions de jeux tels que les Rpg Maker.

Le jeu se découpe en 5 modes de jeu : Story (mode principal de jeu), Rank (où il faut faire le meilleur score possible pour augmenter son rang), Time Attack (contre la montre), Battle (mode 2 joueurs via cable link) et Blind (où vous ne voyez pas ce que fait votre adversaire).

Le Gameplay est très simple : Les pièces tombent 2 par 2, et vous devez les organiser par combinaisons pour les faire disparaitre. A une particularité près : Raku Jongg suit les règles du Mah-Jong, tout en étant un peu plus permissif.

Dans le jeu originel, pour gagner (faire Mah-Jong), il suffit de posséder 4 combinaisons de tuiles et 1 paire. Ces combinaisons sont de 3 types : Chow (3 tuiles consécutives d’une même famille), Pung (3 tuiles identiques) et Kong (4 tuiles identiques).

Dans Raku Jongg, pour valider ces combinaisons vous devrez les faire disparaitre de l’aire de jeu : si une combinaison se réalise dans le sens vertical ou horizontal, elle disparait et est stockée. De plus, côté permissif du jeu oblige, n’importe quelle combinaison de minimum 3 tuiles de la même famille (même si elles ne sont pas consécutives) disparaitra également de l’aire de jeu (mais ne sera pas stockée). De plus, vous pouvez gagner de 2 manières : Soit en faisant Mah-Jong, soit en submergeant votre adversaire de tuiles.

Enfin, des tuiles spéciales apparaitront également dans le jeu : les flèches (une fois posées, elles détruisent toutes les tuiles dans la direction indiquée) et les marteaux (qui se contentent de détruire la tuile servant de base à la colonne sur laquelle vous les posez).

Avis du déchu : Raku Jongg est un véritable vent de fraicheur dans les puzzle game. Il serait mon puzzle game préféré sur WonderSwan s’il n’avait pas le défaut d’avoir des tuiles un peu trop petites, ce qui procure une reconnaissance des formes pas très optimale. Un défaut qui s’efface avec la pratique (du jeu ou du mah-jong), mais assez contraignant pour les débutants.

Addendum : Pour une meilleure visualisation, ci-dessous les familles de tuiles :

1 2 3 4 5 6 7 8 9
Les cercles, au nombre de 9.

1 2 3 4 5 6 7 8 9
Les bambous, également au nombre de 9.

1 2 3 4 5 6 7 8 9
Les caractères, toujours au nombre de 9.

1 2 3 4
Les vents, au nombre de 4.

1 2 3
Les dragons, au nombre de 3.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s