SD Gundam Operation U.C. – Bandai WonderSwan

Sans titre-5

Nom: SD Gundam : Operation U.C.
Genre : Action / Shmup
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: Bandai

1 2

3 4

Date de sortie originelle: 16 février 2002
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Aucune

 
———————————-

 
SD Gundam Operation U.C. a été développé par Bandai, responsable entre autres d’un nombre monstrueux d’adaptations de jeux tirés d’animes japonais. Le SD indique que tous les robots seront en Super Deformed.

Le jeu dispose de 4 modes : Story, Vs, Survival, et Link. Dans le mode Story, vous pourrez suivre 3 scénarios différents : Gundam, Gundam Z et Gundam ZZ, les 3 se jouant exactement de la même manière. Une fois un scénario terminé, vous débloquerez de nouveaux robots. Dans le mode Vs, vous affronterez une IA ou un autre joueur humain via cable link. Le mode Survival vous amènera à combattre 19 vagues de robots, l’une après l’autre, dont des boss, et jouable également à 2 joueurs via cable link.

Enfin, le mode Link, qui permet de connecter la WonderSwan à l’un des 2 SD GGeneration Pocket vendus séparément. Comme expliqué dans le Guide du Newbie de la WonderSwan, ce sont des Digimon-like (animaux virtuels) à l’intention exclusive de ce jeu.

Côté gameplay, vous disposerez de 4 attaques différentes : Le tir simple (touche A à distance), le coup d’épée (touche A à bout portant), le tir chargé (maintenir A) et le coup spécial (touche B). La durée de ce coup spécial, propre à chaque robot, dépend de la barre située en bas de l’écran : plus vous abattez d’ennemis, plus elle se remplit. Vous pourrez également esquiver rapidement les coups en appuyant 2 fois sur une direction, tandis que laisser appuyé le second appui vous fera vous déplacer plus vite de manière indéfinie.

A noter que le jeu est assez permissif : vous disposez de 2 vies et de continus illimités. Quand vous perdez une vie, vous recommencez immédiatement alors que la perte d’un continu vous fait recommencer le niveau en cours.

Avis du déchu : c’est un bon jeu sans prétentions, répétitif quand on y joue trop longtemps (parfaitement adapté aux courtes sessions), mais possédant un défaut assez dérangeant : c’est l’un des jeux les plus sombre de la plateforme, et suivant les décors, il sera assez difficile de distinguer l’action. C’est en fait le seul jeu qui m’a fait dire « putain, ça manque de rétroéclairage ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s