Corpse Party : Book of Shadows – Sony PSP

cover

Nom: Corpse Party Book of Shadows
Genre : Survival Horror
Plateforme: PSP
Développeur: 5pb

1 2 3

Date de sortie originelle: 01/09/2011
Éditeur (Région): 5pb (Japon), XSeed Games (EUR et USA en dématérialisé)
Autres plateformes : iOS

 
———————————-

 
Corpse Party : Book of Shadows a été développé par 5pb, responsables uniquement des Corpse Party. Le jeu originel sur NEC PC-9801 a été créé par un jeune étudiant de 22 ans, Makoto Kedouin. Cet opus est le deuxième épisode de la trilogie Heavenly Host disponible en anglais : 2 épisodes sur PSP en dématérialisé, le troisième sur Vita en physique.

Lors d’une nuit pluvieuse après la fête du lycée, un groupe de lycéens de Kisaragi décide de réaliser le charme du Sachiko, qui les unira pour toujours comme des amis. Leur professeur ainsi que la petite soeur d’un des lycéens se joignent à eux pour réaliser ce rituel trouvé sur internet. Une fois le rituel terminé, un tremblement de terre les transporte soudainement vers une autre dimension, plus exactement dans l’école élémentaire de Heavenly Host, pourtant détruite depuis plus de 20 ans, et autrefois siège de multiples évènements effroyables…

L’histoire est identique au premier épisode, et c’est normal : Cet opus dispose de 7 épisodes distincts qui sont soit des variations d’évènements s’étant produits dans l’opus précédent, soit un approfondissent de certains personnages peu développés de ce même opus. À cela s’ajoute le 8ème et dernier chapitre « Prologue : BloodDrive » qui est, comme son nom l’indique, le prologue de l’opus suivant.

Côté gameplay, de grandes modifications : le jeu se concentre cette fois-ci sur le développement scénaristique, avec énormément de phases de dialogues, entredécoupées de phases de gameplay en point & click. Nommées « Search Mode », ces phases vous permettront ainsi de scanner l’environnement dans son moindre détail, à la recherche d’indices et de noms de victimes, comme dans le premier opus, tout comme le systèmes de « bonnes » / mauvaises fins.

A noter toutefois certains ajouts qui se révèleront être les bienvenus : vous pourrez dorénavant sauvegarder quand bon vous semble (attention toutefois à ne pas le faire dans une situation inconfortable), et vous aurez également accès à la carte de l’école. Un jauge de sanité s’ajoutera également, reflétant la santé d’esprit de votre personnage. Pas besoin de vous dire que le Game Over pointera le bout de son nez si vous la maximisez, les horreurs constatées laissant des séquelles sur vos personnages incarnés…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s